Equipements de protection individuelle (EPI)

Un EPI protège un individu contre un risque donné selon son activité. D’une manière générale, l’ensemble du corps doit être protégé, à commencer par le vêtement professionnel.

La législation peut imposer le port d’un EPI pour certaines activités dans le milieu industriel ou BTP

  • Protection de la tête :
  1. Le port du casque ou casquette de sécurité, obligatoire sur les chantiers ou dans des usines, avec ou sans visières et jugulaire.
  2. Le port de lunettes, surlunettes ou masque, pour la protection des yeux contre les projections ou les rayonnements.
  3. Les casques auditif ou bouchons d’oreilles pour la protection auditive dans un environnement bruyant.
  4. Les masques respiratoire, jetables ou réutilisables, masques à cartouches filtrantes et appareils respiratoire pour être protégé des poussières ou des vapeurs plus ou moins nocives.
  • Protection des mains, par des gants ou des manchettes, pour prévenir des risques comme les coupures, les brûlures ou simplement la salissure et l’abrasion. Dans certains cas, le port des gants est nécessaire, plus pour la protection des objets et des matières manipulées que pour la protection des mains.
  • Protection du corps par l’utilisation de vêtements spécifiques, pour se protéger du froid, de la chaleur, des intempéries, des risques chimiques, ou des travaux de soudures comme par exemple les tabliers en cuir, et aussi la haute visibilité.
  • Protection anti-chute, pour intervention en aérien, avec l’utilisation de harnais, ceintures, longes, cordes, lignes de vie, ancrages, mousquetons.
  • Protection des pieds, avec le port de chaussures de sécurités.

Afficher tous les 7 résultats

Show sidebar